Neymar : 25 millions d’euros d’économie d’impôt sur 5 ans comme cadeau de bienvenue

Grâce au régime des impatriés, Neymar devrait bénéficier d’un abattement de 30 % sur sa rémunération imposable annuelle, et, ce, pendant au moins 5 ans, durée initiale du contrat, toutefois, il pourrait encore en bénéficier en prolongeant son contrat de 3 ans, la durée maximum prévue par le législateur étant de 8 années.

Ci-dessous un tableau indiquant le salaire net de  Neymar (30 millions/an), le coût global pour le PSG (43 millions d’euros/an), les charges sociales honorées par le PSG (13 millions d’euros par an) afin de financer la sécurité sociale française (retraite, maladie…). Un impôt sur le revenu de 11 millions d’euros par an pour Neymar, la colonne de droite indique qu’un joueur français à rémunération équivalente de 30 millions devrait s’acquitter d’un impôt de 16 millions d’euros soit une différence de 5 millions d’euros en faveur de Neymar, la réduction d’impôt s’élève donc à 25 millions d’euros pendant 5 ans. Pour l’Etat, c’est un gain de 25 millions d’euros par an soit 125 millions d’euros sur 5 ans, sans parler des autres taxes (TVA, investissement en France…).

prime impatriation revenu neymar ucpf

Plus d’information sur les avantages du régimes des impatriés en cliquant sur ce lien

Vous recherchez un expert-comptable, un expert rémunération, un expert en protection sociale, un juriste ? alors cliquez sur ce lien afin d’être recontacté par un expert au plus vite, première question offerte !

dans les archives